Skip to main content

Vous avez réservé votre voyage en Andalousie et quelques jours avant de partir, vous vous rendez compte que votre visite à la Mosquée de Cordoue est une visite libre et que vous n’avez pas pris d’audio-guide, concentrée que vous étiez sur la volonté de faire des économies.
Problème : vous n’avez encore jamais visité la Mosquée et vous ne vous sentez pas capable de donner des informations pertinentes aux élèves ! Panique avant le départ !
Pour éviter les frais supplémentaires, un dépliant contenant des informations essentielles et dont les élèves recevront un exemplaire en français lors de leur visite peut être utile.
Néanmoins, vous vous dites que la prochaine fois, vous réfléchirez aux avantages et inconvénients des différents types de visites.

Crédit photo : © Mosquée Cathédrale de Cordoue / Pixabay

Mais avec tous les qualificatifs utilisés, comment s’y retrouver ?
Chez AlterRUMBO, nous avons mis en place un vocabulaire précis dans nos devis pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté sur le type de visite choisie.

La visite libre

Crédit photo : © Recinto Modernista de Sant Pau

C’est une visite que vous professeur prenez en charge tant pour le choix du parcours que pour sa durée. C’est vous aussi qui déciderez d’apporter ou pas du contenu à la visite pour attirer l’attention de vos élèves sur un point particulier soit par vos commentaires soit par exemple, par un questionnaire préparé à l’avance. 

Les avantages 👍 ➕: la durée et le parcours de la visite sont sous votre contrôle et peuvent être modulés en fonction de l’intérêt de vos élèves ou de la fatigue du groupe ou bien encore en fonction des imprévus dans les horaires du programme.

Mais attention, il y un inconvénient majeur 👎 ➖ : dans certains musées ou sur certains sites, les commentaires du professeur peuvent être interdits car ils sont considérés gênants pour les autres visiteurs.

La visite audio-guidée

Parfois, le lieu que vous visitez propose des audio-guides. 

L’audio-guide est un appareil (un casque avec des écouteurs et des boutons de réglage avec une fréquence ou un canal qui vous sera indiqué à l’accueil) avec du contenu disponible dans différentes langues.

Quand ils sont inclus dans le tarif, pas de problème. Mais quand ils ont facultatifs et donc payants, faites bien le calcul : selon la taille du groupe, un guide peut s’avérer être plus économique.

Crédit photo : © Museo del Prado

L’avantage 👍 ➕: les élèves écoutent les commentaires à leur rythme en suivant les instructions du parcours. Chacun peut entendre les explications, y réfléchir et de temps en temps aller voir un professeur, pour une explication supplémentaire ou partager ses impressions.

Les inconvénients 👎 ➖: « Madame, j’ai pas de son ! », « Madame, j’arrive pas à avoir du français, c’est qu’en italien ! »,  « Madame, ça grésille, on comprend rien ! »,  « Ça marche plus ! »,  « Dis donc Robin, qu’est-ce que c’est que ces écouteurs que tu as sous ton audio-guide ? »…

La visite guidée

Crédit photo : © Alhambra de Granada

Chez AlterRUMBO, quand on parle de guide, il s’agit d’un guide professionnel, c’est-à-dire un guide conférencier assermenté qui maîtrise son sujet et qui très souvent peut faire la visite en français.

Au moment de la réservation, si vous avez des souhaits bien précis, n’hésitez pas à nous en faire part afin de prévenir le guide à l’avance. Comme ça, vous ne serez pas déçu !

Français ou espagnol ? C’est à vous de le décider à l’avance. Mais attention : selon le niveau de langue de vos élèves, face à la rapidité et au flux de vocabulaire, certains pourront décrocher et ne plus rien écouter. Par contre pour les élèves de section bilangue, cela peut être un parfait entrainement de compréhension orale en situation authentique.

L’avantage 👍 ➕: les apports culturels, les anecdotes qui permettront aux élèves et aux professeurs d’enrichir leurs connaissances, un temps pour les professeurs pour « souffler » un peu.

Les inconvénients 👎 ➖: tomber sur un guide peu charismatique, à la voix monocorde ou encore pas assez flexible à votre goût pour modifier la visite à votre convenance.

💡💡 Nos conseils pour ce genre de visite 💡💡 : ne pas confondre le guide avec un animateur devant gérer le groupe et faire la discipline. C’est à vous de faire en sorte que les élèves restent attentifs; faire ses demandes en témoignant au guide de la considération; dans la mesure du possible, ne pas faire de visite guidée avec plus de 30 élèves, ne serait-ce que pour une question de mobilité dans des espaces restreints. Il arrive parfois en cours de visite guidée avec 50 élèves que la fin du groupe arrive à l’endroit où le guide est arrêté alors que les explications sont presque terminées ou bien qu’il soit trop loin pour entendre correctement, surtout s’il y a du bruit autour; ne pas prendre de visite guidée trop longue.

Crédit photo : © Freepik / Macrovector

Le radio-guide

Le radio-guide ? C’est quoi la différence avec un audio-guide ? Moi, j’ai entendu parler de « radio-phone ». Radio-phone ou audio-phone ? Oh la la !

Le radio-guide (aussi appelé radio-phone) est un système composé d’un émetteur (qui sera utilisé par la personne en charge de la parole) et d’écouteurs autant que de paires d’oreilles.

Les écouteurs sont souvent pourvus d’un plastique de protection, changé ou nettoyé à chaque nouveau client pour des questions d’hygiène.

Ils sont obligatoires sur de nombreux sites touristiques pour les groupes scolaires et doivent être réservés à l’avance. Ils sont payants, moins onéreux que les audio-guides.

Dans les musées, même réservés à l’avance, le paiement doit souvent se faire sur place et en espèces.

Ce système vous autorise vous ou le guide à parler mais n’est pourvu d’aucun contenu culturel, c’est comme un micro. C’est l’équivalent des auto-collants donnés au professeur dans les musées parisiens pour l’autoriser à donner des explications aux élèves.

Lors des visites guidées, en ville, avec de grands groupes, nous vous conseillons l’utilisation de ce système.

Crédit photo : © Visite radio-guidée / Book your Audio

La visite commentée

Crédit photo : © Plantation de café en Colombie / AlterRUMBO

Chez AlterRUMBO, ce qu’on appelle visite commentée, c’est une visite guidée par un guide qui n’est pas un guide professionnel assermenté.

Dans quel cas a-t-on cet accompagnement ? Dans les visites de certains musées avec le propre personnel du musée (étudiants, stagiaires, volontaires, bénévoles du troisième âge) ou lors des visites techniques (avec le personnel de l’entreprise ou l’artisan).

Certaines agences proposent également la présence d’un accompagnateur lors du séjour et qui fera entre autres office de guide.

AlterRUMBO peut proposer, sur demande, un moniteur. Mais attention ! le moniteur n’a pas pour fonction de commenter la visite; il prend juste en charge les démarches : il s’occupera de vous rassurer et de vous conduire au bon endroit, de fournir les documents nécessaires pour entrer et de procéder à d’éventuels paiements.

En général, les visites commentées sont en espagnol.

💡💡 Notre conseil 💡💡 : assurez-vous dès le début de la possibilité de pauses pour traduire les commentaires en français lors des visites techniques. 

L’avantage 👍 ➕: lors des visites techniques, le personnel connaît son métier et son sujet, il est fier de transmettre son savoir-faire à des jeunes et a à cœur de faire partager sa passion.

Les inconvénients 👎 ➖: dans les musées, les bénévoles ne sont pas toujours aussi compétents qu’on le souhaiterait. Préférez un guide assermenté et habilité.

La visite théâtralisée

Quelques sites et musées proposent ce type de visite.

De quoi s’agit-il ? En général, deux comédiens en costume d’époque vont animer le groupe et conduire la visite en contant des anecdotes et en jouant des saynètes en lien avec la thématique de la visite. Le plus souvent, ces visites sont en espagnol, plus rarement en français.

Crédit photo : © Chateau de Breteuil

L’avantage 👍 ➕: ludiques et attrayantes, parfois interactives, elles séduisent les élèves et leur laissent des souvenirs plus marquants sur une époque donnée.

Les inconvénients 👎 ➖: les animateurs sont des comédiens, pas des guides culturels; le parcours à l’intérieur d’un site est parfois restreint; le coût de ce type de visite est onéreux; si la visite est en espagnol, vous n’aurez pas la possibilité de traduire.

Voilà ! Maintenant vous pouvez choisir votre type de visite et en toute connaissance de cause. Alors bon choix !

Découvrez nos voyages avec des visites

Lanzarote, terre des volcans

Barcelone la moderniste

Séville en autocar